Studio de 25m2 à Paris

 

Coup d’œil

Qui habite ici : Un locataire

Architectes : Margaux Meza et Carla Lopez

Emplacement : Paris

Superficie : 25 m²,  1 pièce grand Studio

Photos : Transition Interior Design

 

En achetant ce 25m2 dans le quartier du Marais à Paris, la propriétaire voulait transformer ce studio vétuste, en un petit appartement moderne et fonctionnel.

L'idée : optimiser une petite surface pour la destiner à la location, en lui offrant des espaces distincts.  

La propriétaire souhaitait installer une verrière, afin d'offrir un cachet supplémentaire à ce futur studio à louer. Nous avons donc adapté cette envie d'esprit industriel à la petite surface de l'appartement. Pour la mettre en place, nous avons érigé un muret au coeur de la pièce principale. Si la verrière a été choisie noire, c'est dans un but de créer un véritable contraste avec le reste de l'intérieur. Elle permet de créer un élément fort et unique au milieu de ces murs blancs. 

Notre idée? Jouer de cette exigence pour créer un véritable coin nuit : un espace qui était également une de ses obligations. Ce mur surélevé d'une verrière permet de dissimuler le lit deux places dans le studio. Aucune vraie cloison n'a été construite, afin de laisser traverser la lumière d'un bout à l'autre de la pièce à vivre. Cette verrière permet de ne pas casser la profondeur et de garder une circulation tout autour du lit. Un espace de circulation qui est d'autant plus important, grâce au dressing Ikea sur mesure. En effet, les portes ont été redessinées, pour pouvoir aller jusqu'au plafond ; ce qui a permis de gagner 30 cm de surface de rangements en plus. Un gain de place en hauteur, qui permet ainsi aux futurs locataires d'ouvrir plus facilement les portes du dressing. 

Ce studio de 25 m2, construit sur sa longueur, est rythmé par son parquet d'origine. Usé, il a été poncé et huilé, pour garder tout son cachet de l'ancien. Comme pour d'autres appartements du Marais, ses lames n'étaient pas droites. Un aspect visuel qui offre un caractère supplémentaire à l'appartement. Une des exigences de la propriétaire était d'avoir une table, afin de pouvoir offrir un coin repas agréable et convenable aux futurs locataires. Nous ne voulions pas occulter cette petite surface, nous avons donc trouvé des solutions ingénieuses pour répondre à ces contraintes. 

 

Dans la partie salon, nous pouvons observer un coin bureau. Ce bureau est en réalité une table extensible, capable d'accueillir plusieurs personnes à dîner. Ce meuble rétractable est la solution idéale pour ne pas gêner l'espace de la pièce à vivre, tout en lui offrant des capacités supplémentaires. Un espace deux-en-un mêlant coin repas et coin bureau, avec TV pivotante. 

Nous avons pensé les différents espaces de l'appartement comme un seul et même lieu. Ainsi, comme pour créer une unité, le studio vit au rythme du blanc et des touches de bois. Un mélange idéal et réfléchi pour cette petite surface. Le blanc permet d'accentuer la faible luminosité venue de l'extérieur, de par un immeuble en vis-à-vis. Le bois, quant à lui, contraste avec la rigidité du blanc, en offrant de la chaleur au studio. On le retrouve notamment sur les étagères et les patères. Pour apporter du rythme à cet intérieur, nous avons opté pour des petites notes de cuivre, que l'on retrouve sur les spots du coin nuit ou ceux de la salle de bains. Elles permettent de créer des points lumineux supplémentaires dans le studio.  

 

Pour apporter une part d'originalité, les poignées du dressing ont également été habillées de cuir. Le mélange de ces deux matières offre une déco unique à la pièce. Bien que les meubles aient été choisis le plus neutre possible, dans un souci de plaire au plus grand nombre, ils restent cependant modernes. Nous voulions en effet apporter du caractère à l'appartement, sans lui donner un caractère trop personnel. C'est donc un esprit scandinave, neutre et doux, qui s'est invité dans le studio. Toujours cette confrontation entre le clair et le bois, comme avec ce canapé de chez Made.com ou ces petites tables de chez AMPM, pour apporter de la convivialité au studio. Pour relever le tout et donner une impression de grandeur et de légèreté à la pièce, nous avons choisi une suspension Vertigo blanche. 

L'ensemble de la décoration reste malgré tout assez épurée. Les différents éléments ont été longuement pensés, dans le but d'optimiser chaque m2. C'est notamment pourquoi les étagères de la pièce à vivre ont été créées sur mesure. Avec leurs fixations invisibles, elles se fondent ainsi dans l'espace, sans alourdir la décoration du studio. 

A l'une des deux extrémités de cet appartement en longueur se trouve la cuisine. Entièrement ouverte sur le reste du studio, nous avons trouvé des astuces pour fondre ses éléments dans l'ensemble du décor. Seul son emplacement a été gardé, tous les meubles ont quant à eux, été changés pour créer plus facilement une unité avec le reste de l'appartement. 

Bien qu'imposante, la cuisine reste malgré tout discrète et épurée. Construite dans les mêmes teintes que le reste de l'appartement : le blanc et le bois, cette dernière poursuit le fil conducteur. Pour donner du rythme et apporter une touche moderne,nous avons choisi une crédence avec des joints gris graphiques, de chez Mutina.  

Les gros électroménagers, comme le réfrigérateur, le lave-vaisselle ou encore le lave-linge ont été dissimulés derrière ces grands panneaux blancs. Ce qui permet de faire oublier la fonction première de cet espace et de l'intégrer au salon, dans le but de créer une seule et même pièce. 

 

Une seconde mini verrière a été installée dans la salle de bains. Elle donne une impression de grandeur à cette pièce de seulement 2,8 m2. La lumière de la pièce à vivre traverse jusque dans le fond de la salle de bains. Elle se reflète sur les carreaux blancs de la pièce d'eau : un carrelage artisanal de type métro parisien, mais nettement moins volumineux, qui vient de chez Casa Bagno.  

Le bois a également souhaité être gardé dans la salle de bains, pour apporter du charme et de la chaleur à cette petite pièce. Sous forme de niches, cela permet d'accentuer une notion de profondeur à cette petite surface. Pour continuer dans cette optique, un miroir sur mesure a été mis dans la salle de bains, pour y multiplier l'intensité lumineuse. Pour apporter une touche d'originalité, des carreaux de ciment gris et blanc ont été posés au sol. Cependant, pour ne pas encombrer la pièce, les architectes ont préféré opter pour une crédence à matériau lisse, sans joints, comme le béton ciré. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NOUS SUIVRE

Copyright TRANSITION INTERIOR DESIGN 2015 by Margaux Meza & Carla Lopez