Appartement de 36m2 situé dans le 9ème arrondissement de Paris.

 

Coup d’œil

Qui habite ici : Un jeune couple de 26 ans. Elle travaille chez Estampe Moderne et Sportive, une galerie spécialisée dans l’affiche publicitaire ancienne, lui a monté son agence de communication.

Architectes : Margaux Meza et Carla Lopez

Date de construction de l’immeuble : 1920

Emplacement : IXᵉ arrondissement de Paris

Superficie : 36 m² ; 2 pièces

Photos : Meero

 

 

Lassé de vivre séparé, un couple décide de sauter le pas et d’investir dans la pierre en achetant cet appartement de 36 m² situé au cœur de Paris. Mais pas question de se lancer à l’aveuglette, sans connaître au préalable le réel potentiel de l’appartement et les aménagements possibles. Si le jeune couple tombe immédiatement sous le charme, il lui est toutefois difficile de se projeter dans cet espace défraîchi, à la décoration d’un autre temps.

 

Pour confirmer leur coup de cœur et les guider dans cet achat, ils décident de faire appel à nous. À notre charge de leur proposer un projet d’aménagement qui réponde à leurs souhaits, condition sine qua non de l’achat de ce bien.

 

Dans son jus, l’appartement comprenait une chambre, un salon, une cuisine fermée et une salle de bains. Un agencement qui ne répondait en rien aux attentes du couple qui rêvait d’un logement aéré, lumineux, convivial.

 

L’appartement a été repensé dans son intégralité. Nous avons tout cassé ! De la plomberie à l’électricité, en passant par le sol et le plafond… tout a été refait à neuf !

 

 Le changement majeur réside dans l’aménagement d’une cuisine ouverte sur le séjour. Après une première analyse, nous avons convenu que l'appartement, entouré d'immeubles, manquait cruellement de luminosité. La lumière avait bien du mal à circuler dans les espaces, sans compter que l’appartement était entièrement cloisonné. Ouvrir la cuisine sur le séjour nous a donc semblé la solution la plus pertinente pour diffuser la lumière qui émane des fenêtres dans l’espace.

 

Le cahier des charges devait respecter le budget modéré du couple. Nous avons donc privilégié des astuces et solutions à faible coût. Par exemple, pour les meubles de cuisine, nous nous sommes orienté vers des meubles à caisson Ikea. Seule fantaisie : ils ont été habillés de portes en chêne réalisées sur mesure par un ébéniste.

 

Seule la blancheur des murs, du plan de travail en quartz et de la crédence graphique tranche dans cet univers volontairement minimal. L’ambiance est entretenue par le dépouillement de l’agencement et des détails : placards sans poignées et lignes droites notamment.

 

Trois suspensions cuivrées fournissent une lumière d’ambiance au-dessus de l’îlot de cuisine et jouent les contrastes avec ce décor habillé de bois et de blanc.

Nous avons essayé de combiner plusieurs styles, rétro, contemporain et industriel, pour créer une ambiance sophistiquée et pleine de charme, douce et chaleureuse dans un cadre fonctionnel. Et en jonglant entre matière naturelle et matière noble, nous sommes parvenus à créer un espace doux et chaleureux !

 

Au sol, un parquet massif remplace le carrelage. Il permet d’opérer la fusion parfaite entre l’espace cuisine et le salon. L’essence du bois sélectionné, en accord avec la façade des meubles de cuisine, permet de donner une unité à l’ensemble tout en apportant une dimension chaleureuse à la pièce.

 

Dans le coin salon, nous avons donné une dimension chaleureuse à l’espace en optant pour un mobilier coloré aux formes généreuses. Un choix esthétique judicieux qui vient s’opposer à la rigueur des lignes de la cuisine et permet une belle différenciation des espaces. Cocooning, il offre un coin détente douillet et confortable.

 

Les radiateurs viennent de chez Acova. Nous avons demandé au fabricant de les laisser à leur état brut et de les vernir pour rehausser ce petit côté factory propre à l’espace.

 

Aujourd’hui, l’atout de l’appartement est sans conteste cette élégante verrière d’atelier qui sépare les deux pièces (chambre à coucher et cuisine-salon) et apporte lumière et chaleur là où le soleil était pourtant absent. Des rideaux, installés sur la verrière à l'intérieur de la chambre, permettent d’intimiser les deux espaces.

 

Au mur, des briques viennent habiller le mur autrefois recouvert de meubles de rangement. Ils confèrent à la pièce une atmosphère d’antan et dégagent une impression de nostalgie et de confort, idéale dans une chambre à coucher. Nous voulions donner un côté ancien et atypique à cet espace. Pour ce faire, nous avons installé des briques au mur que nous avons blanchies à l’aide d’enduit pour donner l'impression qu’elles ont toujours été présentes.

 

À proximité de la chambre à coucher a été aménagée la nouvelle salle de bains, qui se prolonge, à droite, par l’implantation d’un dressing près de la porte. Nous avons traité ces deux espaces comme un seul et même volume. C’est-à-dire que le mur de droite a été séparé en deux : une partie dédiée au plan vasque dans la salle de bains, et l’autre dédiée au dressing dans la chambre. De plus, pour permettre à la lumière de circuler idéalement dans la salle de bains, une fenêtre en hauteur a été fixée au-dessus de la porte à galandage.

 

Volontairement blanche, la salle de bains s’est habillée d’épure pour créer une ambiance zen et moderne. Et pour éviter une certaine monochromie, nous avons installé un sèche-serviettes en Inox et un tapis marron moelleux.

 

Au mur et autour de la baignoire, un revêtement texturé et graphique permet de refléter la lumière et relève la réalisation. Pour conclure, des miroirs ont été posés tout autour du plan vasque pour optimiser la sensation d’espace.

NOUS SUIVRE

Copyright TRANSITION INTERIOR DESIGN 2015 by Margaux Meza & Carla Lopez